La SNCF pointée du doigt en Espagne pour sa concurrence à la RENFE


Ce n’est pas en France qu’on s’en plaindrait : en Espagne, les trains
Ouigo ne sont pas assez chers et cela provoque la colère du gouvernement
Sanchez.

Depuis l’arrivée en Espagne en 2021 de la SNCF via sa filiale Ouigo puis de
l’italien Iryo, le prix des billets de TGV s’est effondré (-65% en 4 ans
sur le Madrid Barcelone) et le trafic a explosé (+32% sur le 2e semestre
2023).

Mais ces prix agacent le gouvernement espagnol qui accuse la SNCF de
dumping. * »La libre concurrence a entraîné une baisse des prix : c’est
positif pour le consommateur. Mais l’arrivée de Ouigo, avec sa politique
commerciale très agressive, provoque une distorsion du marché »*, a expliqué
le ministre des transports Oscar Puente, lors d’un déplacement à Barcelone.

Source : L’Indépendant

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *