Desserte du Massif central en train de nuit


Face aux difficultés croissantes de fiabilité sur les lignes de nuit
Intercités qui passent par Limoges et Brive vers Aurillac, Rodez et
Toulouse, la présidente de la région Occitanie vient d’écrire au ministre
des transports :

« Ainsi, la desserte de nuit Paris – Aurillac gagnerait à être acheminée via
Clermont Ferrand, ce qui permettrait de créer concomitamment des dessertes
de nuit vers Millau et Alès, irriguant et désenclavant le Massif Central. »

Un soutien de poids au retour du train de nuit tri-branches que nous
demandons avec l’ensemble des organisations d’usagers (sauf une) bien qu’il
ne soit pas planifié par le gouvernement actuellement.

Nous allons envoyer un courrier en ce sens également pour tenter de faire
modifier les objectifs pour 2030.

Source : Collectif des usagers des transports du Haut-Allier

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *