Glissement de terrain du 1er mai entre Rodez et Capdenac : les usagers prennent leur mal en patience


Il y a un mois, mercredi 1er mai, un glissement de terrain s’est produit à
proximité de la voie ferrée entre Rodez et Capdenac-Gare. Depuis, le retour
à la normale se fait toujours attendre pour les usagers.

Les galères s’enchaînent entre Rodez et Capdenac-Gare. Le 1er mai dernier,
un éboulement de grande ampleur est survenu entre Saint-Christophe et
Rodez, sur le même remblai (dit de Ferranie) que celui du 17 mars dernier.

Depuis, les trains sont à l’arrêt le temps de la remise en état de
l’infrastructure. « Depuis ce second éboulement, nous avons dû arrêter la
circulation, jusqu’à nouvel avis », explique SNCF Réseau. « Nous avons
réalisé des diagnostics et

Source : La Dépêche du Midi

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *